Travailler ensemble pour améliorer la vie des personnes vivant avec les maladies, troubles et lésions neurologiques au Canada

Version imprimableVersion imprimable

Une étude phare fait ressortir les répercussions des affections neurologiques sur les Canadiens

Les Canadiens atteints d’une affection neurologique, les soignants et les représentants des Organismes caritatifs neurologiques du Canada célèbrent l’achèvement de l’Étude nationale de la santé des populations relative aux maladies neurologiques, la première étude canadienne en son genre. Le rapport sur l’étude intitulé Établir les connexions : Mieux comprendre les affections neurologiques au Canada fait ressortir les principaux résultats de l’étude et décrit les répercussions des affections neurologiques sur les personnes atteintes, leur famille et le système de santé.

« Les OCNC félicitent le gouvernement du Canada pour son engagement et ses investissements dans le partenariat de collaboration qui a été mis sur pied pour réaliser l’Étude nationale de la santé des populations relative aux maladies neurologiques. De plus, nous aimerions remercier les 177 000 Canadiens souffrant des affections neurologiques et les 130 chercheurs et cliniciens qui ont contribué à l’étude. Cette étude franchit un pas important dans la compréhension des affections neurologiques au Canada et a permis de cerner le travail supplémentaire à effectuer afin d’améliorer les vies de tous les Canadiens, les familles et les soignants qui sont touchés par ces affections. »

Joyce Gordon, présidente, OCNC

Nathalie Gendron (Instituts de recherche en santé du Canada), Lori Timmins (Alliance canadienne de l'Epilepsie), Jennifer Lightfoot (Soignant d’une personne atteinte d’une affection neurologique), Dr. Garth Bray (Fédération des Sciences Neurologiques du Canada, Président, Comité de synthèse et Comité consultatif scientifique), Faye Forbes (atteints de démence), Sprague Plato (Société Parkinson de l'Ontario), Mimi Lowi-Young (La Société Alzheimer du Canada), the Honourable Rona Ambrose (ministre de la Santé), John Heney (Fondation médicale de recherche sur la dystonie (Canada)), Joyce Gordon (Organismes caritatifs neurologiques du Canada, Société Parkinson Canada), Deanna Huggett (Organismes caritatifs neurologiques du Canada), Mary Lewis (Fondation des maladies du cœur), Jeannine Ritchot (Agence de la santé publique du Canada), Krista Outhwaite (Agence de la santé publique du Canada), Kim Elmslie (Agence de la santé publique du Canada), Harry Zarins (Association canadienne des lésés cérébraux), Dr. Richard Riopelle (Fédération des sciences neurologiques du Canada, Fondation ontarienne de neurotraumatologie), Matthew Dineen (Soignant d’une personne atteinte d’une affection neurologique)

 

Pour lire le communiqué, cliquez ici.

Pour lire le rapport sur l’Étude, cliquez ici.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires sur l’Étude, cliquez ici.

• Nous suivre sur Twitter.
• Nous aimer sur Facebook.
• Parler à vos amis de l’étude nationale en neurologie et les inviter à se joindre à nous.

Nous vous remercions à l’avance de votre aide. Pour toutes questions additionnelles, n’hésitez pas à nous info [at] mybrainmatters [dot] ca (contacter).

Version imprimableVersion imprimable
Restez à l'écoute pour les événements à venir!
 



Drupal Site Development by Intrigue Development. Design by