Étude nationale de la santé des populations relatives aux maladies neurologiques

Version imprimableVersion imprimable

Étude nationale de la santé des populations relatives aux maladies neurologiques

Plus de 3,6 millions de Canadiens sont actuellement atteints d’une affection neurologique*. Malgré leurs différences inhérentes, un homme de 86 ans atteint de démence, un homme de 27 ans atteint de la maladie de Parkinson, une petite fille de 10 ans atteinte d’une tumeur cérébrale, une mère de 44 ans atteinte de sclérose en plaques et un jeune enfant atteint de paralysie cérébrale connaîtront tous des limitations fonctionnelles causées par leur affection neurologique qui nuiront à leur capacité de marcher, de communiquer, de s’occuper de leurs soins personnels et de participer comme membre à part entière à la société canadienne.

En plus des nombreuses limitations fonctionnelles qui peuvent accompagner les affections neurologiques :
• La majorité des affections neurologiques sont des affections chroniques;
• Plusieurs peuvent apparaître à n’importe quel âge de la vie;
• Peu d’affctions neurologiques sont guérissables;
• La majorité de ces affections progressent avec le temps.

Les OCNC ont collaboré avec l’Agence de la santé publique du Canada pour diriger la toute première Étude nationale de la santé des populations relative aux maladies neurologiques (ENSPMN). L’étude, d’une durée de quatre ans (2009-2013), a été financée grâce à un investissement de 15 millions de dollars du gouvernement du Canada. L’étude visait à mieux connaître les expériences des personnes touchées par les affections neurologiques et à remédier au manque d’information sur les affections neurologiques au Canada.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

130 chercheurs universitaires et cliniques de 30 établissements du Canada ont collaboré pour améliorer la compréhension des points suivants au Canada :

• Les répercussions des affections neurologiques sur les personnes atteintes, leur famille, les soignants et les communautés;
• Les facteurs de risque liés au développement de ces affections;
• Les besoins en matière de services de santé des personnes atteintes et des soignants;
• l’ampleur des affections neurologiques sur le plan de l’incidence et de la prévalence.

Pour complémenter la collecte des données scientifiques dans le cadre du programme de recherche de l’ENSPMN, environ 177 000 Canadiens atteints d’affections neurologiques, de soignants, de représentants d’organismes caritatifs et de responsables des politiques publiques ont partagé leurs connaissances et leur expérience personnelle dans les principaux domaines étudiés. Le rapport définitif de l’Étude intitulé Établir les connexions : Mieux comprendre les affections neurologiques au Canada intègre les connaissances des parties prenantes aux principaux résultats de recherche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour plus d’informations sur l’Étude:

 




Drupal Site Development by Intrigue Development. Design by